header

icone depannage informatique

Notre site est, depuis début mai, hébergé chez OVH, sous un nom de domaine provisoire (finn-france.ovh). Le nom de domaine (finn-france.fr) est toujours résident chez notre ancien hébergeur CELEONET et, si vous tapez finn-france.fr vous accédez actuellement au site via un transfert automatique d'adresse. Nous allons procéder à la domiciliation du nom de domaine chez notre nouvel hébergeur (OVH). Cette opération peut prendre quelques temps et occasionner une interruption de service. Mais l'accès au site, directement via l'adresse en .ovh est possible (et le restera). Donc vous pourrez toujours accéder au site en tapant :

finn-france.ovh

icone depannage informatique

Hommage à André Mével par JJ Granchamp

 

hommage mevelPhoto du centre : A Mével - JJ Granchamp - P Soria - F Laban - JP Liandier

 

 

 

ANDRÉ MÉVEL un Ami Finniste « visionnaire » nous a quitté.

 

Dans ce contexte oh combien particulier, il s’en est allé ! Le connaissant bien avec son air toujours bon enfant si dynamique, il a bâché définitivement le finn en sa 88 iéme année. C’est toutde même avec beaucoup de peine que nous les anciens avons appris son dernier départ de régate. Alors, certains nous dirons que cela date du CVB à Maubuisson, mais pas que. Eectivement nous avons beaucoup partagé et avec grand plaisir en notre Club. Mais ANDRÉ fut aussi un grand voyageur, en l’esprit de ces hommes qui savent se projeter dans un futur constructif, je vous invite de ce fait à le découvrir. André commença la voile sur un finn bien tardivement, il débuta en fait dés 1968. Puis le mit de côté pour le reprendre en fin 1971. Date où il remit le couvert plus que sérieusement cette fois. Il avait déjà fait des régates bien sûr. Mais il voulait connaître « le grand bain » après avoir appris les rudiments de notre série. Dés lors il ne lâcha plus le stick jusqu’en 1979, en le tenant bien sûr de fort belle façon.

 

A présent un petit point d’histoire pour mieux comprendre et préciser les choses :La « Vétéran Gold Cup » fut imaginée et promue en 1969 par le Dr. Fred et Heidi AUER lors de l’AGM au Bermudes. L’épreuve débuta ainsi en 1970 sur un Lac Suisse à St Moritz. Des barreurs de grands talents étaient présents. Notamment le Père du finn, dessinateur génial et architecte de talent, coieur de son état Mr Rickard Sarby. Il y eut 18 participants et le vainqueur fut Mel Oskamp un Hongrois, et R. SARBY termina 6 iéme. En 1971 toujours sur le Plan d’eau relativement intérieur de Medemblik, le précédent vainqueur invita ainsi tous ces amis. C’est en fait Andreino Menoni l’Italien qui pourtant l’emporta. Juste 13 participants firent ce déplacement nordique. En 1972, toujours sur un Lac, le fameux Lac de Garde, c’est de nouveau Mel Oskamp qui gagna avec une volonté bien achée de revanchard, devant 13 participants . En 1973, sur un Lac encore à Neuchatel en Suisse, il n’y a pas eu un seul soue de vent et l’épreuve fut par conséquent annulée.

 

Dès lors, c’est début automne 1973 qu’André le « Visionnaire », rentre en piste. Il fait valoir intelligemment avec le Président de l’IFA FRANCE Mr Raymond Maury et Mr Jacques Martin, que le fait de courir sur des Lacs n’est pas uniquement valable. Je me souviens très bien de cespropos. Que ce serait ainsi bien mieux et plus convivial au soleil, pour disposer d’une épreuve sympathique, et qui plus est en Mer de préférence. Cela en le plus pur esprit du personnage dont nous parlons. Il est dés lors bien acquis par ses amis du board de l’IFA World que c’est jouable, voyant bien se positionner les choses. Et ceci au travers du fait, qu’à cette époque, PortCamargue était demandeur de tels événements. Toute la logistique menée par Philippe SORIA le maître des lieux que l’on ne présente plus et Mr Robert LABAN (dit «Boby ») notre jaugeur national et international étant en place. Le Board de L’IFA accepta ainsi définitivement la proposition. De fait, fut mis en place quelques rounds de la « Vétéran Gold Cup » en Mer Méditerranée, et le tout bien sur grâce à ce Cher André qui lança une nouvelle formule parfaitement adaptée ! Il ne fit pasde la figuration, accrochez-vous bien aux sangles : il s’entraîna très dur pour atteindre le Graal. Il eut trois titres de champion du Monde de rang en 1974, 75 et 76 à Port Camargue. Puis ce n’est pas tout, car il termina 3 iéme en 77 et 79. Son plus mauvais résultat, si l’on puis dire fut 7 iéme en 78, l’année où un autre Bordelais du CVB fut Vice-Champion du Monde Mr Paul Lebois, qui en réalité le vengea ! Tous ces bons résultats avec des Finns du Chtr L. LANAVERRE bien entendu. Il faut remarquer que le nombre de partants a doublé dés lors que cette belle épreuve fut déplacée ainsi en le Sud de la France. Tous les Finnistes venus régater lors de celles-ci furent enchantés, ainsi que les épouses et les accompagnants par le lieu et le principe. Le nombre de participants depuis cette époque n’a « jamais » cessé d’augmenter. Cette épreuve est une réussite puisque devenue magnifique dans le temps jusqu’à nos jours pour tous les finnistes du Monde entier. Cette « idée force » d’André a fait ainsi prospérer l’épreuve, nous pouvons que lui en être qu’éternellement reconnaissant ! Il a su faire prendre la mayonnaise comme l’on dit en pareilles circonstances. D’autant plus quand nous voyons le nombre de finnistes participants lors des dernières éditions des Masters. Il est vrai eectivement que l’épreuve a changé de nom en 1990, mais c’est exactement la même chose. Elle se nomme à présent la « Finn World Masters ». Juste on a introduit des catégories d’âges ce qui est parfait à mon sens. Mais il y a un « mais », car nous devrions parfaire le principe je pense pour l’avenir. En établissant aussi des classements incluants des tranches de poids, exactement comme en judo par exemple. Ceci fera peut-être avancer les choses, qui sait ?

Le but étant de donner la chance à de multiples gabarits de s’amuser et batailler chacun à leurjuste valeur et mesure. Si l’on ne propose rien, alors qu’il faut bouger et réagir comme nous l’a montré intelligemment ce cher André le « Bon Visionnaire ». Nous en resterons uniquement sur le concept actuel, ce qui ne me parait pas susant comme objectif. Surtout si l’on veut accueillird’autres membres sur notre si beau support Olympique, ou non. Le finn plaît et plaira toujours qu’il soit ou non bateau Olympique. Ne pas mettre sur la touche certaines catégories de barreurs, comme ceux issus par exemple du Laser, de la Yole Ok et de L’Europe. Cela serait une voie aussi à promotionner semble t’il ! Nous retrouver entre copains de tous âges est toujours ainsi essentiel et très convivial. Aaire à faire évoluer avec profondes réflexions dans le temps mes amis. Il faut reconsidérer les choses après cette période si « spéciale » que nous traversons, puisque rien ne sera comme avant. Le temps de la remise en cause étant venu, la balle est ainsi lancée. Plus nous sommes nombreux et plus on rit. Qui va la saisir ? N’est t’il pas temps de permettre comme autrefois la construction amateur, composite ou autres, à condition de rester dans la jauge ? Voir des concepts de fabrication bien moins onéreux. Nous sommes dans une période propice à des réflexions de tous ordres sur l’avenir du finn à tous les stades.

 

Pour revenir à ANDRÉ, il fut aussi un grand bâtisseur, et tout d’abord dans le BTP. Puis il a monté sa propre société pour construire des grands ensembles, le tout à grande échelle sur Marseille. Et notamment sur de très grands projets à PARIS et autres. En 1972 il changea totalement d’option, car il arrêta son entreprise. Il créa ainsi une société d’expertise dans la partie qu’il connaissait parfaitement, les grands bâtiments et grandes tours au titre « d’expert indépendant ». Il est devenu une référence en le sujet vis à vis notamment des Assurances pour des gros dossiers. De ce fait, sa tournure d’esprit très chevaleresque et sa bonhomie naturelle avec son sourire lui ont permis de faire de grandes choses également en son métier. ( « bonhomie » veuillez trouver des photos jointes à cet eet).

 

A présent, juste deux anecdotes de notre ami André pour vous situer le personnage : Amateur de belles autos en les années 70, il avait toujours des gros cubes de chez BMV. Il convoquait ses bons et gros clients sur le circuit de l’autodrome de Linas-Montlhery, pour leurs faire essayer des modèles de la gamme par exemple BMW, bien entendu. Ce n’était pas du tout  courant à l’époque. Cela plante définitivement le personnage ! Et tout ceci avec un grand sourire de très bon vivant. Une autre chose le représentant ainsi brut de décorage. Lors de L’épreuve à Cannes de Ski Yachting en 1972 se courant aussi sur finns, il monta dans la superbes deudueuche de notre ami Fred LABAN pour aller se balader. Ils ont pris l’autoroute pendant quelques kilomètres, et il dit à FRED cette phase restée célèbre « j’adore rouler dans ta voiture, car j’ai l’impression d’être en marche Arrière ! » Voilà qui était André un bon régatier passionné et passionnant qui adorait le Finn bien sûr et les gens. Mais qui voulait surtout partager avec ses potes Finnistes entre autres. Beaucoup d’entre nous lui devons beaucoup pour le devenir du Master précisément. Il fallait que ce point desituation le concernant fut ainsi réalisé pour les anciens, mais surtout pour les plus jeunes qui ne l’ont pas connu. Je fus ravi et ému de le revoir il y’a peu de temps lors du Championnat d’Europe des finns seniors élite poids lourds gagné magnifiquement par Jonathan Lobert à Marseille. Ce qui n’était plus arrivé depuis la victoire de SERGE MAURY à Port Camargue en 1976. Tout ceci fut possible grâce à Frédéric LABAN le fils de Boby, qui fut un Finniste de talent en les années 70. Il y eut un moment de très grand partage à Sormiou avec André en les si célèbres Calanques près de Marseille. Cela dans un tout petit restaurant au bord de l’eau, avec Philippe SORIA mon ancien Coach du French Team, et Jean-Pierre LIANDIER, vieux finnistes Marseillais de l’époque du bon Finniste Daniel SERVANT, les deux stars locales. Leurs épouses étant de la partie, je me croyais revenu en les années 70, 71. Quel moment « exceptionnel », merci mon cher FRED !

 

Repose en Paix, et navigue à souhait, sans aucun souci mon cher André. Avec le sourire que tu arborais si souvent. La grande famille des Finnistes te sera ainsi éternellement reconnaissante pour ce que tu as fait !

Jean-Jacques,  l’admirateur du « Visionnaire » !

 

version .pdf pour téléchargement et impression :icone pdf

 

 

 

 

 

Please publish modules in offcanvas position.